CONCESSION, CIMETIERE ET RENOUVELLEMENT

 Où s’adresser : Accueil mairie - Service Cimetière

informations :  

Pour que vous puissiez nettoyer les tombes salies par la pluie de sable sans transporter vos jerricans, nous avons remis l'eau au cimetière

 

COMPRENDRE LA GESTION D'UN CIMETIERE 

Il appartient au maire du lieu d’inhumation d’autoriser l’opération, qui doit avoir lieu dans les 24 h au moins et dans les 6 jours au plus, après le décès, hors dimanches et jours fériés.

Le délai étant très court, la commune doit nécessairement maîtriser l’information sur :                                                                                                                            

1 / la localisation des tombes (surface, caveau...)                                                                                                             

2 / l’existence juridique de concession, durée, validité, répertoriées dans un registre des concessions

3 / le type administratif : inhumés, état civil, nombre, transcrites dans un registre des inhumés

Il est donc nécessaire d’informatiser la gestion du cimetière.                                                                     

Une concession funéraire est un emplacement dans un cimetière (caveau, tombe) dont vous achetez l'usage   mais non le terrain.

Elle peut également prendre la forme d'un emplacement réservé aux urnes funéraires au sein d'un columbarium ou d'une cavurne.

 Le titulaire n'est pas la personne qui règle l'acte mais la ou les personnes qui sont désignées comme bénéficiaires.

L'acte de concession précise qui en sont les bénéficiaires, ainsi que la durée.

Une concession individuelle est réservée à la personne pour laquelle elle a été acquise.                                                               

Une concession collective est réservée aux personnes désignées dans l'acte de concession.                                        

Une concession familiale est réservée à son titulaire initial et aux membres de sa famille.

 Le droit à sépulture dans une commune  Article L2223-3 du CGCT                                                                                                  

La sépulture dans un cimetière d'une commune est due : 

- Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile 

 - Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune

- Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;                          

Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits ou remplissent les conditions pour être inscrits sur la liste électorale de celle-ci (art. L. 12 et L. 14 du code électoral).   

En dehors de ce droit, toute personne peut demander à acquérir une concession dans une commune pour s'y faire inhumer, ainsi que sa famille. Le maire peut  cependant  refuser  l'octroi d'une concession en invoquant un manque de place dans le cimetière ou la politique communale de gestion du cimetière. 

Le prix d'une concession, fixé par le conseil municipal, est régulièrement actualisé.

Plusieurs durées de concession peuvent être accordées dans notre commune :

Concession temporaire : entre 5 ans et 15 ans                

Concession trentenaire : 30 ans                                                                                                                   

Concession cinquantenaire : 50 ans                                                                                                              

Concession perpétuelle :  illimitée

Pour votre information, la commune, à date, n’a délibérée que pour une durée de concession de 30 ans et à perpétuité. Le Conseil Municipal sera certainement amené à modifier sa délibération au cours de cette année.

A qui appartient la concession ?                                                                                                                 

- Au titulaire (unique) ou aux co-titulaires désignés dans l’acte de concession                                               

- Après son décès : aux héritiers du titulaire (en indivision) en ce qui concerne les familiales

- au bénéficiaire d’une Transmission par don ou leg via un acte notarié.

Non-renouvellement d'une concession à durée limitée : 

Une concession à durée limitée, est renouvelable à l’échéance et dans les 2 ans qui suivent le terme.

A défaut du paiement du renouvellement par la famille dans le délai légal imparti, le terrain concédé fait retour à la commune. L’Art L2223-15 du CGCT n’impose au maire ni de publier un avis de reprise, ni de notifier cette reprise aux familles.

Sépulture en  terrain commun :

Il ne peut y avoir qu’un seul défunt par fosse. Les fosses sont séparées par un passage, fourni par la commune, au minimum, de 30 à 40 cm sur les côtés, et de 30 à 50 cm à la tête et aux pieds. Or, dans la pratique, il n’est pas rare de constater qu’il existe, des sépultures renfermant plusieurs défunts de la même famille, sans qu’il y ait eu attribution d’une concession.

De jurisprudence constante, face à un  « vide juridique », il est conseillé (non obligatoire) de mettre en place une procédure de régularisation de la situation avec les familles, avant reprise des terrains par la commune.

L’avis du 10/07/2020 a pour but de faire un « état des lieux » et de vous donner la possibilité de renouveler une concession ou d’acquérir une concession pour vos proches disparus.